Irlande, oh ma belle Irlande

Publié le par Riri

Eh non, je ne vais pas étaler ici la polémique grotesque d’une quelconque main française caressant doucement une jolie ba-balle dans le match de la semaine dernière. Je ne déplorerais pas non plus le déficit budgétaire de ce bien beau pays, ou leurs changements d’avis face au traité européen, mais je vais plutôt m’indigner du scandale pédophile de l’Eglise irlandaise.

 

Petit rappel des faits : l’église irlandaise, et plus précisément quatre archevêques, ont couvert des affaires de pédophilie de 46 prêtres sur des centaines d’enfants pendant des années pour protéger la réputation de l’église catholique qui aujourd’hui présente ses « excuses ».

 

Ses excuses.

 

Pour n’avoir pas su mieux étouffer l’affaire ? Car tout le monde était bel et bien au courant, une partie de l’argent de l’église servait même à acheter le silence des victimes. Ainsi, 20 millions d’euros ont été dépensés en dommages et intérêts sur plusieurs dizaines d’années aux familles. Et ce n’est pas la première grosse affaire de pédophilie qui secoue le pays ! En effet, une affaire des viols répétés sur des enfants d’orphelinats dirigés par l’église de 1930 à 1990 a éclaté il y a peu. Je ne cite ici que les affaires qui ont eu lieu en Irlande, sans désir particulier de montrer du doigt ce pays plus qu’un autre, puisque partout dans le monde des abus sexuels cautionnés par l’église catholique sont dévoilés au grand jour.

 

Non seulement le dégoût, l’indignation et la colère me submergent aujourd’hui, mais en plus de cela, j’y vois presque de l’ironie. Oui, je ris jaune quand j’entends la tête de parti chrétien démocrate remettre en question le droit à l’adoption…des célibataires. C’est bien vrai qu’après tout, les enfants sont bien mieux dans les mains de prêtes pédophiles que dans celles affreusement perverses de célibataires, n’est-ce pas ?

Et c’est cette passivité tranquille qui donne à l’église le droit suprême du pardon, que ces gens hauts placés se présentant comme proches du sacro-saint Créateur abusent d’enfants ou protègent les violeurs.  Et il faut bien croire qu’à l’heure où j’écris cela, encore bien des enfants se font abusés par ces pédophiles. Et nous verrons demain à la télévision le pape brandir ses idées, contre le préservatif, contre les droits des homosexuels, pour une famille unie, la femme vierge jusqu’au mariage, quand dans ses sous fifres il compte et recompte des milliers de pédophiles, et d’autres qui les protège pour la réputation de sa sainte église.

 

Combien faudra-t-il donc d’affaires comme celles-ci pour que des gens comme Christine Boutin se rende compte à quel point elle est en dehors de toute réalité, et que les idées soutenues par l’église ne valent strictement rien puisque celles-ci protègent les violeurs d’enfants ?

 

 

Publié dans Humeur

Commenter cet article